UNE AUTRE FORME D'INTELLIGENCE

L'intelligence émotionnelle :
place aux soft skills

Avec l'évolution technologique des métiers, les compétences attendues par les employeurs évoluent. Les entreprises sont de plus en plus attentives aux compétences socio-émotionnelles et comportementales des candidats, c'est à dire à une intelligence non intellectuelle. Mais de quelle intelligence s'agit-il ?

Longtemps associé au concept d’intelligence, le quotient intellectuel (QI) est aujourd’hui détrôné par une approche qui a émergé dans les années 1990 grâce aux travaux des psychologues américains Peter Salovey et John D. Mayer à l’université de Yale (USA) : l’intelligence émotionnelle, que l’ont peut mesurer grâce à un QE (quotient émotionnel).

Popularisée il y a quelques années par le psychologue américain Daniel Goleman, l’intelligence émotionnelle se caractérise par la capacité à comprendre et maîtriser ses émotions, mais aussi celles des autres, ce qui permet de développer une intelligence plus comportementale, plus sociale et finalement plus humaine.

Bonne nouvelle : alors que le QI se stabilise vers l’âge de 20 ans, le QE peut continuer à évoluer tout au long de la vie et se cultiver durablement, de façon dynamique, à condition d’en avoir la motivation.

L’intelligence émotionnelle est un ensemble d’aptitudes émotionnelles et sociales qui établissent la façon dont

  • nous nous percevons et nous exprimons
  • nous développons et maintenons des relations sociales
  • nous agissons dans la difficulté
  • nous utilisons les informations émotionnelles de façon efficace et performante

Les objectifs d’un travail sur l’intelligence émotionnelle :

  • Comprendre le lien entre intelligence émotionnelle, comportements, pensées et sentiments
  • Connaître et comprendre les différentes compétences de l’intelligence émotionnelle
  • Identifier comment développer ses compétences pour gagner en bien-être et efficacité, grâce à un plan d’action concret et immédiat

Deux étapes sont nécessaires pour développer l’intelligence émotionnelle :

– la prise de conscience de son propre fonctionnement émotionnel, de l’effet que l’on produit sur les autres et des conséquences qui en découlent

– la prise de responsabilité sur la nécessité de changer, c’est à dire le fait de trouver un intérêt plus important à changer que le confort de conserver ses habitudes

Pour Daniel Goleman, l’intelligence émotionnelle s’exprime à travers quinze compétences émotionnelles regroupées en cinq pôles :

Perception de soi
L’amour propre, la réalisation de soi et la conscience de soi émotionnelle
Expression individuelle
Expression émotionnelle, affirmation de soi, indépendance
Facultés relationnelles
Relations humaines, empathie, responsabilité sociale
Prise de décision
Résolution de problème, sens de la réalité, contrôle de l’impulsion
Gestion du stress
Flexibilité / Adaptabilité, tolérance au stress, optimisme
L'INTELLIGENCE ÉMOTIONNELLE

quinze compétences émotionnelles
regroupées en cinq pôles

Perception de soi

L’amour propre : capacité à se comprendre, à se respecter, à accepter ses qualités et ses défauts, ses talents, ses ressources
La réalisation de soi : capacité à atteindre des objectifs en phase avec ses valeurs profondes et à s’engager dans des activités qui donnent du sens à sa vie
La conscience de soi émotionnelle : capacité à identifier et accepter ses émotions, à comprendre la cause et à mesurer l’impact de ses émotion sur autrui

Expression individuelle

Expression émotionnelle : capacité à exprimer de façon appropriée ce qu’on ressent de façon constructive et recevable
Affirmation de soi : capacité à affirmer ses pensées, sentiments et opinions clairement
Indépendance : capacité à rester maître de ses pensées et de ses actions sans que l’émotion ressentie par soi ou l’autre prenne le dessus

Facultés relationnelles

Relations humaines : capacité à établir et maintenir des relations mutuelles satisfaisantes
Empathie : capacité à identifier, comprendre, prendre en compte les pensées et émotions de l’autre sans s'identifier à lui
Responsabilité sociale : capacité à agir de manière collaborative constructive et responsable au sein de son équipe ou de son groupe.

Prise de décision

Résolution de problème : capacité à trouver des solutions aux problèmes lorsque les émotions sont impliquées
Sens de la réalité : capacité à considérer les événements factuellement et rationnellement telles qu’elles sont et non telles qu’on les imagine
Contrôle des impulsions : capacité à résister et et à retarder dans le temps une impulsion ou une tentation quand on est soumis à une émotion forte

Gestion du stress

Flexibilité ou adaptabilité : capacité à adapter ses émotions, ses pensées, ses comportements à des idées ou des circonstances nouvelles, imprévisibles ou changeantes
Tolérance au stress : capacité à faire face à la difficulté et à agir de façon efficace dans des situations de stress
Optimisme : capacité à voir le bon côté de la vie et à maintenir une attitude positive, même dans l’adversité, la difficulté ou l'échec
LE PREMIER DIAGNOSTIC D'ÉVALUATION DE L'INTEELIGENCE ÉMOTIONNELLE

Demande de test EQ I 2.0

Passez le test de EQ-i 2.0 (Emotional Quotient inventory), obtenez vos résultats accompagnés d'un débrief en ligne et d'un plan d'actions personnalisé pour cultivez votre intelligence émotionnelle
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
bt_bb_section_bottom_section_coverage_image
https://www.pepsequilibre.com/wp-content/uploads/logo-pepsequilibre.svg
Consultante, formatrice et coach en qualité de vie au travail.
Formations
Au centre formation
En présentiel
À distance
https://www.pepsequilibre.com/wp-content/uploads/datadock.jpg
Soyons en contact

Copyright 2020 Pep’s equilibre. Tout droits réservés